Le tri

Des points d’apport volontaire sont installés dans toutes les communes pour vous permettre de trier le verre, le papier et les emballages. Vous trouverez les coordonnées GPS en cliquant sur la commune de votre choix : 

Anzy-le-Duc, Artaix, Baugy, Bourg-le-Comte, Céron, Chambilly, Chenay-le-Châtel, Marcigny, Melay, Montceaux-l'Etoile, Saint-Martin-du-Lac, Vindecy

Consultez le guide du tri 

 POINTS IMPORTANTS A RESPECTER POUR UN TRI OPTIMAL :

-        Bien respecter les bons contenants (ex : pas de papier dans les emballages, pas de verre dans le papier, …)
-        Ne pas mettre les déchets dans les sacs
-        Ne pas imbriquer les emballages
-        Ne pas laver les emballages, MAIS bien les vider (ex : pas de bouteilles à moitié pleines dans les emballages)

Le verre est expédié à la verrerie SIBELCO à Saint Romain le Puy.

Les emballages et le papier sont d’abord triés et conditionnés au centre de tri de DIGOIN, puis acheminés vers différentes usines de recyclage.

Le centre de tri est très automatisé, certains gestes de tri sont effectués par des machines, mais n’oubliez pas que le plus gros du tri est pratiqué par des personnes, alors merci de les respecter lorsque vous triez vos déchets. Tout déchets déposés dans les conteneurs de tri se retrouvent sur le tapis et sont manipulés par le personnel, il est donc très fâcheux de retrouver parfois des seringues, des cadavres d’animaux, des couches usagées, des produits toxiques, …

Entrée du centre de tri

Intérieur du centre de tri, chaine de tri

 Vidéo du centre de tri

Depuis le début de l’année 2013, des bornes de collecte du textile ont été ajoutées aux colonnes traditionnelles.
Ces bornes accueillent les vêtements, même déchirés, mais propres, les chaussures, le linge de maison, tous les accessoires (ceintures, sacs, chapeaux, …) et aussi les peluches et les jouets en plastique.
Les articles en bon états sont revendus dans des friperies ou envoyés aux associations humanitaires (45 %). Les autres sont recyclés, soit ils sont réutilisés tel quel en chiffons d’essuyage industriel (30 %) ou ils sont effilochés pour récupérer la fibre pour l’isolation (10 %), par exemple. Ce qui n’est pas récupérable est incinéré (valorisation thermique, 15 %)