Compostage

La meilleure façon de réduire le poids de ses déchets tout en produisant son propre engrais de qualité est de composter ses déchets organiques.Il est très facile de composter ses déchets de cuisine, épluchures, restes de repas et ses déchets de jardin, simplement, sur son terrain, en composteur ou en tas.

Vous pouvez encore acquérir un composteur en bois, pour une somme de 20 €, il suffit d’en faire la demande au bureau de la Communauté de Communes.

 Pour en savoir plus sur les bonnes pratiques du compostage.

POURQUOI PERDRE VOTRE TEMPS POUR EMMENER VOS VEGETAUX A LA DECHETERIE ???

La plupart des déchets végétaux produits sur votre propriété peuvent être réutilisés chez vous pour enrichir votre terrain. Vous vous éviterez bien des allers-retours à la déchèterie, non seulement, vous économiserez ainsi du temps et de l’argent, mais vous ferez aussi du bien à votre terrain.

Le sol n’est pas un simple support de culture, c’est le lieu de vie de nombreux organismes et une réserve de minéraux pour nos plantes (azote, phosphore, potassium et oligoéléments). Or, ce stock de nourriture pour les végétaux n’est pas infini et doit être renouvelé régulièrement.

Plutôt que d’exporter la matière végétale, nous devons  rendre au sol au moins une partie de ce qu’il nous a donné en utilisant sur place les déchets de jardin. En déposant les végétaux à la déchèterie, vous privez votre sol de nutriments, vous obligeant à acheter des engrais pour compenser ce manque, alors que vous aviez tout sous la main gratuitement …

Le compostage et le paillage sont des moyens simples d’apporter de la matière organique, des nutriments et de dynamiser la vie du sol.

Voici comment utiliser les végétaux que nous avons, bien souvent, en abondance à la maison :

La pelouse : Laisser la tonte sur place : en se décomposant, elle enrichit votre sol et nourrie le gazon

En paillage : les tontes sont un matériau de choix pour protéger et nourrir les sols. Une couche de gazon peut être déposée entre les légumes dans le jardin. Cette pratique simple est d’une aide précieuse en été : moins d’arrosage, moins de désherbage…

Les feuilles mortes : encore un matériau idéal, pour protéger et nourrir vos sols pendant l’hiver.

Le paillage permet de recycler facilement les quantités importantes de feuilles. Pour limiter l’envol, il est préférable de broyer les feuilles (avec une simple tondeuse) avant de les répartir sur le sol.

Une couche de quelques centimètres peut être installée sur le jardin, au pied des arbres, dans les massifs… Les feuilles vont protéger le sol du gel et des pluies pendant l’hiver et être décomposées. La vie souterraine sera ainsi favorisée et la structure du sol améliorée.

Fanes de légumes, petits branchages, plantes vivaces : ces éléments plus grossiers peuvent nécessiter un broyage. Pour cela, inutile d’investir dans un broyeur, la tondeuse à gazon est un appareil très efficace.

Le broyat obtenu sera utilisé en paillage ou composté.

Si vous avez des problèmes avec votre composteur (odeurs, le compostage qui ne se produit pas, écoulements…), vous pouvez bénéficier de la visite d’un conseiller, ensemble, nous essayerons d’y remédier.
Appeler Marie-Line AUGER au 03.85.25.37.08.